L’Académie des Sciences de l’Esprit de l’Institut Lama Tsong Khapa crée un espace de rencontre entre la pensée bouddhiste traditionnelle et la science occidentale

Sera Je Univeristy of Pisa collaboration 2019Quand Sa Sainteté le Dalaï-Lama a visité l’Institut Lama Tsong Khapa (ILTK) en 2014, il a conseillé au centre FPMT de Pomaia en Italie de créer une académie orientée sur la science bouddhiste de l’esprit. Créé en 1977, l’ILTK animait régulièrement de nombreux programmes d’enseignements bouddhistes. Mais ce que le Dalaï-Lama avait à l’esprit impliquait la création d’un centre d’études dans lequel la pensée bouddhiste serait intégrée à des programmes universitaires laïcs, ce qui permettrait de déployer davantage la sagesse bouddhiste traditionnelle. 

Cette vision a mené à la création du projet de l’Académie des Sciences de l’Esprit de l’ILTK. À la FPMT, nous avons été très heureux de soutenir cet important travail, en dédiant jusqu’à présent la somme de 140.900 dollars américains, via notre Fonds pour l’Éducation et la Préservation. Filippo Scianna, l’ancien directeur de l’ILTK qui supervise actuellement le projet, a récemment tenu au courant le Bureau International de la FPMT de son avancée.

Dans son rapport, Filippo a présenté quatre points-clés résumant la situation actuelle du projet :

  • Il existe des points de convergence évidents entre la science de l’esprit bouddhiste et la science occidentale. Pour preuve les fortes participations aux programmes d’enseignement sur ce sujet ;
  • Les étudiants apprécient et estiment l’accréditation universitaire, centrale dans l’Académie des Sciences de l’Esprit ;
  • Des dialogues continus avec des chercheurs universitaires favorisent les débats, les recherches et l’enrichissement mutuel ;
  • Les organisateurs du projet observent que leurs relations avec le monde universitaire amènent de nouvelles personnes à s’intéresser aux études philosophiques bouddhiques.

Au travers de l’Académie des Sciences de l’Esprit, l’ILTK collabore avec plusieurs universités d’Italie. Depuis le début 2016, l’ILTK travaille avec l’université de Pise dans le cadre d’un programme de Master en neurosciences, pleine conscience et pratique contemplative. Plusieurs groupes d’étudiants l’ont déjà suivi en entier. Malheureusement, le programme a été suspendu en 2020 pour cause de pandémie. En 2021 cependant, des cours ont été programmés en ligne et les inscriptions ont été plus nombreuses que prévues. Certaines membres de l’ILTK sont des professeurs du programme d’enseignement. Les étudiants qui ont complété le programme sont pour le moment environ deux cents, et nombre d’entre-eux se sont dits intéressés par la poursuite d’études bouddhiques.

Par ailleurs, un nouveau cours spécialisé  ayant pour objet l’application des pratiques de méditation dans des contextes organisationnels a été créé en 2021. Également proposé par l’Université de Pise, il a reçu de nombreuses inscriptions. Il est prévu une université d’été sur ce thème, proposée par l’Université de Pise et organisée par l’ILTK. De nombreux étudiants de tous les continents ont exprimé leur intérêt pour cet événement. Espérons que la pandémie n’empêchera pas son bon déroulement.

(source : fpmt.org, traduction : Franck)

Photo : Des moines de l’université monastique Sera-Je et le professeur de l’université de Pise Bruno Neri font partie d’une recherche collaborative centrée sur la méditation et liée au travail de l’Académie des Sciences de l’Esprit de l’Institut Lama Tsong Khapa. Monastère de Sera-Je, Inde, 2019. Droits photo :  Mind Science Academy.